Les Jeux de Lancer Yetisports

« Yeti sports » est une série de jeux flash développés par Chris Hilgert qui gravite autour d’un personnage principal bien décalé puisqu’il s’agit d’un yéti amateur de sports. Pour éclaircir un peu la situation concernant ce personnage qui peut paraître douteux, « Yeti sports » n’est pas une série de jeux connue par un cercle restreint d’amis seulement, en effet on peut la qualifier de réelle « institution du web ».

Le premier jeu Yeti Sports intitulé « Part 1 – Pingu Throw » est apparu en 2004 (on comptait à cette époque environ 90o millions d’internautes dans le monde, 1 foyer français sur 2 disposait d’un accès à internet dont la moitié étaient des connexions « haut débit »). Et pourtant, déjà en 2004 ce jeu connaît un vaste succès justifié par son gameplay très accessible (un clique gauche pour faire tomber le pingouin puis un deuxième pour le frapper), ses graphismes qui sont soignés pour un jeu flash, et son côté très addictif puisqu’il s’agit d’un jeu de « high score » (meilleur score) qui s’accompagne sur beaucoup de sites de la possibilité de poster son score. Vous l’aurez deviné c’est typiquement le genre de jeu très simple auquel on ne peut s’empêcher de jouer pendant de longues minutes afin de poster son score sur le net pour se vanter auprès de ses amis que l’on aura initiés au préalable.

Premier épisode de la série « Part 1 - Pingu Throw ».

Cette première version sortie en Janvier 2004 a très vite été détournée en de multiples versions non officielles. Parmi elles, les versions Longshot (avec moins de gravité pour envoyer les pingouins plus loin) et la plus célèbre développée par un certain « Pawel » qui est une version très gore dans laquelle les pingouins explosent quand vous les frappez (votre batte a été remplacée par une massue avec des piques), la tête du pauvre oiseau est alors projetée et accompagnée d’effusions de sang. Des mines permettent également des rebonds qui améliorent vos performances.

La série a ensuite régulièrement accueilli de nouveaux épisodes faisant voyager le Yéti autour du globe dans des aventures permettant de faire varier le gameplay. En ce sens, on remarquera que les épisodes 2, 6, 7, 9 et 11 se détachent car bien qu’ils soient des jeux d’adresse ayant comme but le « High Score », ils ne s’inscrivent pas dans une logique de lancer et de distance.

Aujourd’hui, la saga « Yeti Sports » comptabilise 12 jeux principaux possédant chacun leur propre gameplay. De nombreuses variantes officielles dont des versions « deluxe » et des versions éditées (spécial Noël par exemple) hissent progressivement la série vers la barre des 20 jeux. On pourra également souligner que l’entrée « Yeti Sports » correspond à plus de 7 millions de résultats sur la plupart des moteurs de recherche du web.


Quel avenir pour la saga ?

La série « Yeti Sports » a récemment pris un nouveau virage, en effet, plusieurs applications (à la fois des adaptations pour les Smartphones/tablettes et de simples portages) ont été développées et sont actuellement en vente sur les grands marchés de jeux en ligne. Cette saga a s’est donc affranchi en partie de son aspect « divertissement gratuit ».

Du côté non lucratif, on peut remarquer qu’une application en ligne « Yeti Sports » est apparue sur le leader mondial des réseaux sociaux lui assurant un bel espoir de diffusion.

Ainsi se conclut ce dossier sur la série des « Yetisports », n’oubliez pas de venir re/découvrir ces jeux dans la catégorie qui leur est dédiée sur Launchvolt.com !

Bonus :
Dans le premier épisode de « Yeti Sports », on peut lire sur la pierre à gauche du yéti l’inscription : « 1978 Reihnold + Yeti », un clin d’œil à l’alpiniste Reinhold Messner qui a déclaré dans les années 1980 avoir aperçu un yéti pendant une expédition au Tibet. Nos Jeux Yetisports